Le député LREM Aurélien Taché veut vendre la France à Bruxelles pour une poignée de pain.

 

Le député du Val d’Oise LREM, M. Taché Aurélien explique que pour que la France puisse taxer les GAFAM, le gouvernement va offrir le siège de sécurité de l’ONU de la France et sa force de frappe nucléaire à l’Allemagne. Pour que selon lui l’Europe soit plus souveraine.

D’un, il ne parviendra à rien, même en vendant la France et en réduisant au statut d’esclave moderne chaque Français. Mais en plus, c’est bien notre rang de puissance nucléaire et de membre permanent au conseil de sécurité des Nations unies qui nous permet de nous faire entendre à l’international.

C’est un cauchemar que l’UPR craignait et avait annoncé depuis longtemps :

La question est déjà posée dans le programme de l’UPR pour les élections présidentielles de 2012.

Vincent Brousseau, connaissant bien l’Allemagne en à parlé le 15 juillet 2017 :
Dossier sur l’Euro-Nuke par Vincent Brousseau

Voila donc la preuve que depuis plus de cinq ans, l’UPR sait que cette menace de haute trahison existait, et comme toujours, les journalistes aux ordres ont tenté de ridiculiser notre mouvement, ils n’auront gagné que quelques années, car aujourd’hui s’impose par sa clairvoyance.

Soyons très clairs, donner sa force de frappe nucléaire à l’Allemagne ou le conseil de sécurité des Nations Unis à Bruxelles est sans la moindre ambiguïté une haute trahison.

Rappelons nous qu’en 2005 les Français ont voté non au simple fait qu’on continue « l’aventure européenne », qui sera bientôt la « Berezina européenne », imaginez si on avait demandé aux Français de vendre la bombe atomique aux Allemands pour que ces derniers nous autorisent à manger de la brioche !!! Ou que l’on cède notre capacité de rendre illégale un possible futur grand conflit mondial à des bureaucrates de l’UE, stipendiées par les multinationales, pour qu’enfin Bruxelles arrête d’étrangler la France ? Notre véto et la bombe A sont deux armes pour la paix du monde. Elle donnent un sens à notre pays, celui d’être l’ennemi des empires et de leur guerres mondiales.

Qu’importe donc la manière dont s’appliquera la justice quant-à ces gens là, l’urgence est de rappeler aux Français qu’en plus de tondre et de trahir le peuple français en obéissant à l’austérité exigée par la Commission européenne, le gouvernement Macron s’apprête à la plus haute trahison possible. Cette de donner à notre dernier grand ennemi en date, la garanti de notre paix et une grande dissuasion face à ceux qui rêvent d’une nouvelle guerre de civilisation.

Nous devons procéder, comme le disait le CNR, à l’éviction des traitres. La situation est urgente et Macron et sa bande de collabos doivent absolument être démis de leur fonction. Pour le reste, la justice tranchera. 

Au cas où la vidéo soit supprimée, voici un lien pour la télécharger :
Vidéo à télécharger

Pierre Pontier

Militant UPR du Puy-de-Dôme

et Mathias Masclet

Membre du Bureau National et délégué régional UPR Auvergne

Soutien de fond aux « Gilets jaunes ».

Voila pourquoi je soutiens entièrement le mouvement des gilets jaunes.

Comme tant de Français j’ai reçu ce fameux message sur les réseaux sociaux invitant à poser un gilet jaune sur son pare-brise le 17 novembre. Ni une ni deux, je suis allé cherché d’ou venait ce mouvement pour savoir si oui ou non il était télécommandé. Puis, voyant la teneur de ce dernier, je me suis rappelé que toute révolte commençait par quelque chose d’aussi simple qu’une colère face à une taxe sur le diesel. En début de semaine j’ai pu voir des gilets jaunes sur des radars et des banderoles accrochées sur les ponts autour de Clermont. il était écrit ceci :
« Nos enfant sont nés pour être taxés », ou « nous sommes Français, pas des Continuer la lecture de Soutien de fond aux « Gilets jaunes ».

Retour sur la manifestation du 1er mai de l’UPR.

Bonjour,

Voici un résumé de la manifestation du 1er mai de l’Union Populaire Républicaine.

Cette manifestation fut un franc-succès. Le cortège avait à sa tête un semi-remorque, sur lequel étaient installés deux écrans géants, qui ne pouvait laisser indifférents les parisiens.

C’est au total un cortège de 3400 à 3500 personnes qui commençait place de la Continuer la lecture de Retour sur la manifestation du 1er mai de l’UPR.

Belle manifestation du jeudi 22 mars à Clermont-Ferrand.

La délégation départementale du Puy-de-Dôme était présente et a répondu à l’appel des syndicats pour manifester un désaccord total avec le saccage des services publics qui règne en France depuis des décennies.

La défense des services publics ne consiste pas bêtement à défendre l’emploi des fonctionnaires. C’est défendre le service du public, le service des Français, c’est défendre la République. Soigner les malades, permettre aux Français de boire de l’eau potable, d’avoir accès à l’électricité, à la culture, à l’éducation. Et ce, non pour dégager de l’argent, mais comme une fin en soi. Le service public est justement de la haute politique, une politique de noblesse d’âme, au service des citoyens et non de l’argent rois.

Et c’est justement Continuer la lecture de Belle manifestation du jeudi 22 mars à Clermont-Ferrand.

Lorsque l’Allier et la France deviennent mécaniquement les vaches à lait de grandes fortunes étrangères.

Un bon article du Figaro explique que la rachat de 900 hectares de terre dans l’Allier relance le débat sur la souveraineté alimentaire. Inutile de lancer des polémiques sur l’accaparement des terres françaises par des puissances étrangères. Le débat est clos, l’Union européenne interdit qu’on l’interdise. Fermez le ban !

Cliquez ici pour lire l’article du figaro en question

Quand les Français arrêteront-ils de débattre pour s’en tenir à la ferme détermination de libérer leur pays en sortant de l’UE ?

Ces 900 hectares de terres du bourbonnais viennent d’être

Continuer la lecture de Lorsque l’Allier et la France deviennent mécaniquement les vaches à lait de grandes fortunes étrangères.

A PROPOS DU COMPTEUR LINKY

Un adhérent de l'Allier, ingénieur au fait des arcanes du droit, ce dont il se défend modestement, livre dans cet article spirituellement rédigé le résultat de ses investigations sur un aspect méconnu lié à l'installation du compteur mouchard que l'on cherche à nous imposer.
 D'autres éléments juridiques ont été découverts depuis la publication de cet article, ce qui a nécessité une refonte de celui-ci. A la demande de l'auteur, on lira ci-dessous la version mise à jour et remaniée de son article.
Ahmed Ghlamallah
 Continuer la lecture de A PROPOS DU COMPTEUR LINKY

Emmanuel Macron souhaite le meilleur aux agriculteurs et leur prépare le pire.

Le président de la République était hier jeudi 25 janvier, à Saint-Genès-Champanelles dans le Puy-de-Dôme, pour présenter ses vœux aux agriculteurs.(1) J’étais avec des adhérents de l’UPR devant les grilles de sécurité où les non-invités restent. Chose prévisible, le Président est passé, vitres teintées fermées, quel dommage ! les gens étaient venus lui parler de leur retraite ou de leur condition d’agriculteur.
M. Macron n’a pas présenté ses vœux devant des agriculteurs, mais face à un parterre d’officiels soigneusement sélectionnés pour percuter frénétiquement leurs paumes de mains lorsqu’on leur fait signe.

Élection du nouveau Bureau national pour la période triennale 2017-2020

Élection du nouveau Bureau national pour la période triennale 2017-2020

 

Élection du nouveau Bureau national – votez dès maintenant et jusqu’au 30 décembre !

Conformément à ce qui avait été annoncé à nos adhérents, la date limite de réception des candidatures pour l’élection du Bureau national était fixée au Continuer la lecture de Élection du nouveau Bureau national pour la période triennale 2017-2020

Partagez notre conférence de presse UPR Puy-de-Dôme, législatives 2017, le 03/06/2017.

 

Ajoutée le 4 juin 2017

Conférence de presse des candidats investis par l’UPR aux élections législatives dans le Puy-de-Dôme. Elle s’est tenue samedi 3 juin à 15h centre Jean Richepin, rue Jean Richepin, 63000 Clermont-Ferrand.

1 – Ouverture de la conférence par Mathias MASCLET (4ème circonscription) délégué régional – présentation de l’UPR, rétablir la démocratie par la libération nationale.
2 – Henri KNAUF (2ème circonscription)  – Les délocalisations et la désertification industrielle organisées par l’UE.
3 – Jeannine LAUBRETON (5ème circonscription) – Le problème du logement.
4 – Bernard PERRET suppléant de Maëlig Le Guern (3ème circonscription) – Le référendum d’initiative populaire et les luttes locales, l’agriculture et l’environnement.
5 – Charlène DRIGEARD (1ère circonscription) – La question de la santé.
6– Conclusions de Mathias MASCLET – Qu’est-ce que rétablir la démocratie.